5 gestes pour un quotidien plus respectueux de l’environnement

Être écolo, c’est un acte citoyen

Il semblerait que ces deux dernières années aient été fortes en catastrophes climatiques. Rappelez-vous ces importants incendies qui ont duré plusieurs mois en Australie, fin 2019, ces feux qui ont ravagé l’Ouest Canadien, les coulées de boue et inondations qu’a subi la France ces dernières semaines, et on en passe … En tant que citoyen du monde nous devons tous nous sentir concernés par ce dérèglement climatique qui a déjà opéré. Cet article n’est pas à but moralisateur mais informatif. Si vous êtes ici, c’est que vous avez déjà fait un pas vers l’écologie et que vous y êtes sensible. Être écolo c’est bien, mais comment devient-on écolo ? Comment faire pour que votre quotidien soit plus en accord avec ces valeurs que vous souhaitez défendre ? Découvrez dans cet article 10 gestes écolos à mettre en place pour un quotidien plus respectueux de la planète.

 

L’écologie : pas si compliqué

L’écologie, synonyme de complexe, vaste et de changements drastiques de mode de vie ? C’est sûrement comme ça que vous le percevez actuellement. Et bien … En réalité pas tout à fait. Nul de besoin de déplacer des montagnes à vous seul. Mettre en place des actions chaque jour c’est là que tout commence !

Découvrez nos 5 gestes écolos

1.       Trier ses déchets

Alors même si cela est déjà bien rentré dans les mœurs, il y a encore beaucoup de foyers, d’entreprises qui ne pratiquent le tri sélectif. Il est cependant important de regarder si vos emballages sont recyclables ou non, puisque cela permet d’éviter du gaspillage de matière première et d’éviter le mélange de matériaux non recyclables avec des matériaux qui le sont. Ce n’est absolument pas du temps en plus ou perdu, il vous suffit de mettre un sac destiné à votre poubelle jaune à côté de votre poubelle classique et le tour est joué. Quant au verre, il est parfois nécessaire de se déplacer jusqu’à une grande benne mais encore une fois, si vous y dédié un sac, vous pourrez réduire les déplacements.

2.       Favoriser les grands formats plutôt que les emballages individuels

Pourquoi ne pas favoriser les gel douche format familial ? Ou un kilo de fromage blanc plutôt que six petits yaourts ? Le plus souvent, cela revient également moins cher lorsque vous regardez le prix au litre/kg. Cela s’explique par le coût d’emballage, de la manutention, de transports, de comptabilité qui prennent plus de temps et qui sont plus élevé sur un format individuel.

Vous vous y retrouverez donc financièrement en plus de faire un geste pour la planète.

Cependant, il est évident que l’on ne suggère pas de le faire si vous savez que vous ne finirez pas. Le but n’est pas de faire du gaspillage alimentaire ! La taille des ménages réduit fortement depuis plusieurs décennies, logiquement il en va de même pour la taille des produits.

3.       Ne pas tomber dans l’extrême

« je vais refaire toute ma garde-robe avec des marques éthiques et remplacer tous mes vieux Tupperware en plastique par du verre »

Ce conseil peut sembler un peu controversé mais attendez la suite. Si vous remplacez tout ce qui n’est pas écolo mais qui est encore en état de fonction correct, vous aurez gâché des produits que vous auriez pu garder encore plusieurs mois ou années. C’est en cela, que faire un virage à 90° et vouloir se débarrasser de tout ne semble pas la solution. Et en plus, cela risque de vous coûter très cher. Par contre, imaginez que votre veste favorite arrive à la fin de sa vie … Pourquoi ne pas se rediriger vers une marque plus éthique (attention au green washing !!) ou vers de la seconde main ?

4.       Eviter de surchauffer

On voit surtout les ménages surchauffer les chambres. Pour un sommeil paisible il est recommandé de ne pas dépasser 18°C. Eviter de trop chauffer votre chambre, vous permettra de bien dormir et de faire des économies.

De même, mettez vos radiateurs en mode nuit ou éco. Si vous avez la possibilité de faire des programmes, vous pouvez directement rentrer les heures auxquelles vous souhaitez être chauffés.

Si vous êtes en maison ou au rez-de-chaussée et que vôtre sol est revêtu d’un carrelage, on comprend que l’hivers peut être compliqué à vivre. L’envie de tourner le thermostat au-dessus de 20°C est très tentant. Mais, portez-vous des chaussons avec des semelles ? Bon nombre de personnes « trainent » pieds-nus ou en chaussettes … Ce n’est pas étonnant qu’elles ne se réchauffent pas sur un carrelage. N’hésitez pas à investir dans des tapis et dans une bonnes paires de chaussons.

5.       « Non merci, j’ai mon sac »

Le tote-bag n’est pas seulement un effet de mode. Lorsque vous sortez faire des achats, il est votre allié. Il ne prend pas de place, enroulé dans un sac à main, il vous permettra d’avoir un sac de secours si vous réalisez des achats de dernière minute.

De plus en plus de gens refusent les sacs en plastiques distribués et mettent leurs achats dans un tote-bag. C’est écolo et en plus on ne se retrouve pas à entasser des sacs au fond de son placard ou à jeter un sac en papier que l’on sait pertinemment que l’on ne réutilisera pas.

Vous voyez être écolo ne demande pas tant d’efforts que cela, seulement un peu d’anticipation. Pour un dernier conseil bonus, on vous conseillera d’essayer de consommer plus local ou au moins Français. Déjà on fait tourner notre économie, ce qui est important. De plus, si vous supprimez des intermédiaires, vous réduisez donc la « part de gâteau » de chacun, votre produit est donc moins cher, ce qui est un bon point pour votre porte-monnaie également puisque vous réduisez considérablement le temps et les types de transports.