Avez-vous une idée du Diagnostique de Performance Energétique  de votre bien ?

La notion de performance : less is more *

*Moins c’est, mieux c’est

Découvrez dans cet article ce qu’est le DPE Diagnostic de Performance Energétique, à quoi il sert, comment le faire, à quel prix et que faire lorsque celui-ci est élevé. Renseignez-vous également sur le nouveau DPE apparu au 1er Juillet 2021.

Qu’est-ce que le DPE ?

Le Diagnostic de Performance Energétique rend compte de la performance énergétique d’un logement ou d’un bâtiment, en évaluant sa consommation énergétique et son impact en terme d’émission de gaz à effet de serre. Il fait partie du cadre de politique énergétique au niveau européen qui vise à réduire la consommation d’énergie des bâtiments et à limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Le DPE est-il obligatoire ?

Le DPE doit être réalisé à l’initiative du vendeur du logement ou du bailleur. C’est un diagnostic immobilier obligatoire que ce soit pour la vente ou la location d’un logement.

Pour info : il est obligatoire depuis le 1er novembre 2006 pour les logements mis en vente et depuis le 1er juillet 2007 pour ceux mis en location.

Dans le cas où le logement est occupé moins de 4 mois par an, le DPE n’est pas obligatoire.

 

Quels sont les logements concernés par le diagnostique de performance énergétique ?

Tous les biens immobiliers amenés à consommer de l’énergie pour leur chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Voici la liste des biens exclus de l’obligation de la réalisation du DPE :

–    Les locations saisonnières (si l’habitation n’est pas habitée plus de 4 mois sur l’année).

–    Les constructions provisoires (moins de 2 ans ou à démolir dans les 2 ans).

–   Les bâtiments à usage industriel, agricole ou artisanal ne demandant qu’une faible quantité d’énergie.

–  Les monuments historiques classés ou inscrits, les lieux de culte.

–  Les constructions sans système de chauffage (un local est considéré comme étant chauffé quand sa température est supérieure à 12°C et est maintenue).

Une nouveauté depuis le 1er Juillet 2021

Depuis le début du mois, un nouveau DPE est apparu. En effet, il sera maintenant possible de contester un DPE si le résultat est erroné, ainsi demander des dommage et intérêt si celui-ci a été réalisé lors à des fins de vente. Cependant, ce DPE ne peut briser une vente.

Son résultat n’entraine aucunement l’obligation de réalisé des travaux de rénovation énergétique. Toutefois, il pourra vous aider à prendre une décision si vous vous posiez des questions car cette nouvelle version est plus poussée et vous apportera de vrais axes d’amélioration, un peu comme un audit énergétique.

Quel est le temps de validité du DPE ?

Que ce soit pour un bien en vente ou en location, le diagnostic est valable 10 ans.

Vous pouvez vérifier la validité de votre DPE en allant sur le site de l’ADEME

Cependant, il est conseillé de refaire un DPE pour tout projets de rénovation de logement afin d’entreprendre au mieux vos travaux et bénéficier des aides financières.

Qui dois-je contacter pour la réalisation de mon DPE ?

Pour faire le DPE de votre logement, vous devez contacter un diagnostiqueur immobilier certifié. Celui-ci devra vous fournir deux résultats (appelés étiquette) de mesure de performance.

Le premier est l’étiquette énergie. Elle indique la consommation énergétique annuelle du logement sur une échelle de A (consommation faible, inférieure à 50 kWh/m²) à G (consommation élevée, supérieure à 450 kWh/m²).

La deuxième est l’étiquette climat. Elle indique quant à elle l’impact annuel de cette consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre CO2 sur une échelle allant de A (émission faible, inférieure à 6 kilos d’équivalent carbone/m²) à G (émission élevée, supérieure à 80 kilos d’équivalent carbone/m²).

À quel prix est le DPE ?

Selon l’ADEME, le tarif du DPE varie entre 100 et 250€. Le paiement est à la charge du propriétaire vendeur ou bailleur.

Que faire si mon DPE est mal noté ?

On estime qu’un logement avec une classe énergétique situé entre E et F est très énergivore et est soumis à de fortes variations thermiques. Dès lors, il est conseillé d’envisager des travaux de rénovation visant à améliorer les performances énergétiques du logement : isolation des combles, des planchers-bas, des murs, de la toiture, remplacement des fenêtres, de la chaudière…

Basculer du E au D peut être intéressant. En effet, un logement avec une meilleure classe énergétique se vendra à un meilleur prix mais aussi vous permettra de participer à lutte contre le changement climatique. .